TrinomeVacheBandeautest2testBandeautestplancheBandeau test

Actualités


Mo3Santé - Améliorer la santé des vaches

Mo3Santé - Améliorer la santé des vaches

Le 12/11/2020

Coordonné par MO3, et labellisé par Vitagora, le projet Mo3Santé est financé par la région Bourgogne-Franche-Comté via la BPI. Le consortium, interdisciplinaire, rassemble l’Institut de l’Elevage, l’INRAE, Allice, les GDS du Doubs, de la Haute-Saône et du Territoire de Belfort, les Conseils en Elevage des mêmes départements, le GEC, la FIDOCL et UMOTEST. Le projet a été lancé en 2019 pour une durée de 3ans.

La santé des vaches laitières est un enjeu prioritaire pour l’élevage et ses filières et concourt à trois défis majeurs :
- L’efficience des filières afin de donner aux éleveurs les moyens de réduire les pertes de production et maîtriser les coûts liés aux maladies en élevage.
- La réduction des intrants médicamenteux et donc de leur rejet dans l’environnement (pour les antibiotiques notamment). In fine cela correspond à l’amélioration de la qualité des produits et de la production.
- Le bien-être animal qui est une préoccupation croissante des consommateurs.

L’objectif du projet Mo3Santé est de développer des méthodes et indicateurs nouveaux pour suivre la santé des vaches, et de mettre à disposition des éleveurs des références et leviers de maîtrise des principales maladies bovines par l’amélioration des pratiques en élevage et de la sélection génétique. Le projet s’adresse aux éleveurs de Montbéliardes en particulier en région Bourgogne-Franche-Comté. Les maladies couvertes par le projet sont : les mammites, l’acétonémie de début de lactation, la santé podale et les principales maladies identifiables à partir des motifs renseignés par les éleveurs dans les carnets sanitaires informatisés.

De nombreuses données en lien avec la santé des vaches laitières sont collectées via les analyses de lait, les carnets sanitaires informatisés, les relevés informatiques des pédicures des bovins. Celles-ci, couplées avec les bases de données zootechniques et génétiques, présentent un potentiel réel exploitable pour répondre aux objectifs du projet :
- Proposer aux éleveurs des indicateurs fiables et testés de prévalence de pathologies,
- Identifier et autant que possible quantifier les facteurs d’influence de pathologies,
- Chiffrer les impacts économiques de pathologies pour l’éleveur.
Un réseau d’éleveurs sera constitué pour suivre et confronter les résultats produits tout au long de la vie du projet.

Les 1ers résultats ont été présentés et discutés au sein de 3 groupes de travail d’éleveurs de fin juin – début juillet 2020 : estimations de prévalence à partir des carnets sanitaires, évaluations génétiques, tests et principaux facteurs influençant la fréquence de l’acétonémie Le volet économique a débuté durant l’été 2020, et laisse entrevoir une année 2021 riche en résultats à soumettre aux éleveurs référents, puis à déployer auprès de l’ensemble des élevages.

Pour en savoir plus, consultez le site internet du projet ici : http://www.mo3.fr/category/projets/

Documents à télécharger